Sciences Infimières à Léogane

Le 5 janvier 2005, une nouvelle faculté s'est adhéré au répertoire universitaire de l'Université Episcopale d'Haïti (UNEPH). Cette faculté a été fondée dans le but de combler la pénurie qualitative et quantitative en soins infirmiers qui sévit dans le pays. Ce rêve si minutieusement maintenu par le Dr Jack Lafontant, Directeur Général de l'Hôpital Sainte-Croix, s'est enfin concrétisé. Il a donc sollicité l'aide de la MBF (Medical Benevolent Foundation), une association des églises presbytériennes aux Etats-Unis, afin de matérialiser ce beau rêve.

Grâce au partenariat qui en résultait, la MBF plaça une requête à la USAID (United States Agency for international developpement) et la ASHA (Office of American Schools and Hospitals Abroad) en vue de construire la dite école. L'architecte américain James Hite, président de la MBF, en réalisa le plan, puis s'engagea à être imbu des moindres détails de son exécution. De ce fait, en janvier 2003, la première pierre de l'école et de la résidence des étudiants fut posée. Puis, en octobre 2003, la première phase de l'établissement fut complétée. Le travail s'est acheminé jusqu'en janvier 2004, lors de l'achèvement de la résidence des étudiantes. Enfin, le 10 janvier 2005 commémore l'ouverture de la Faculté des Sciences Infirmières de Léogane (FSIL) cinq jours après son inauguration, sous la compétente direction de la doyenne Hilda Alcindor.

Aujourd'hui, la FSIL fait partie intégrante de l'Université Episcopale d'Haïti (UNEPH), conformément à l'approbation du Rév. Jean Zaché Duracin, Evêque du diocèse Episcopale d'Haïti.

Objectif du programme
Dans le souci d'améliorer le déficit qualitatif et quantitatif en personnel infirmier, la Faculté des Sciences Infirmières de Léogane (FSIL) ouvre ses portes en offrant un programme approprié. Le cycle s'étendra sur une période de quatre ans. Il conduira à l'obtention du grade de Bachelier (re) en Sciences Infirmières.

Notre philosophie est guidée par le fondement des Sciences Infirmières à savoir le "Servimus"; concept qui constitue une démarche axe sur l'être humain et les sciences. Cette approche sert d'outil pour identifier, comprendre et satisfaire les besoins individuels et collectives de la communauté; par conséquent, œuvre à prévenir les maladies, promouvoir, recouvrir et maintenir la santé.
La profession de nursing étant une science et un art, l'infirmier(ère) doit posséder une base de connaissances relatives à la pratique de sa profession avec compétence et habilité. Il/elle doit s'adhérer aux normes de la profession et aux principes de déontologie y appropriés. D'où la nécessité d'une nouvelle école.

De cette conception, la FSIL a pris naissance et elle s'est donnée pour mission de prodiguer la méthode et les outils nécessaires en vue d'atteindre la compétence adéquate. Elle convergera vers l'amélioration de l'éducation et de la pratique du nursing en Haïti. Elle jouera aussi un rôle prépondérant dans la formation continue des infirmières licenciées

La faculté se donne également pour mission d'offrir un programme professionnel d'étude en Sciences infirmières, en intégrant les principes de santé publique, à préparer les diplômés pour des soins de santé efficaces, les cliniciens, les dirigeants et les agents de changement.

Objectifs spécifiques
Au terme des quatre années d'étude à la FSIL, l'étudiant sera capable de :
Faire valoir les connaissances acquises pour évaluer les besoins du patient et de la communauté.

Développer des aptitudes nécessaires pour fonctionner efficacement au sein de l'équipe multidisciplinaire de la santé.

Se servir de ses compétences rationnelles afin de comprendre les manifestations de la santé et de la maladie telle que vécue par une personne, une famille ou un groupe à tous les âges de la vie.

Encadrer un patient, une famille ou une communauté dans leurs besoins de soins et à y répondre à l'intérieur d'une relation interpersonnelle basée sur la prise en charge globale dans une perspective de promotion de la santé et d'adaptation à la maladie conjointement avec les autres membres de l'équipe multidisciplinaire de la santé.

Manifester une vision holistique de la personne humaine

Développer l'autonomie, le sens de responsabilité, la pensée critique, et un jugement Clinique.

Cursus

Pour plus d'information consultez ce site: www.fsil.org

Retour en haut de page