FORMATION: COVID19PREV/UNEPH/AUF




L'Université Épiscopale d'Haïti à travers le projet "Contribution au maintien et à la propagation des plantes médicinales locales dans le système de "Jaden Lakou" diversifié pour amélioration de la nutrition et prévention des maladies infectieuses : cas de COVID-19". financé par l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) entreprend une série de formations sur la nutrition et les bonnes pratiques d'hygiène dans l'objectif de contribuer à la lutte de la COVID-19 en Haïti. 


1-Formation sur nutrition et les plantes médicinales
Les modules sur la nutrition ont pour but montrer comment renforcer son système immunitaire par une bonne alimentation et l'utilisation des plantes médicinales comme moyen de prévention contre la COVID-19. 

2-Formation sur les bonnes pratiques d'hygiènes
Les modules sur les bonnes pratiques d'hygiène sont conçus dans le but de sensibiliser les participants sur les mauvaises pratiques quotidiennes à abandonner qui pour lutter contre les maladies virales et bactériennes présentes en Haiti et la COVID-19 en particulier.

3-Atelier sur la valorisation post-récolte des denrées agricoles
Le renforcement du système immunitaire est un atout important pour le corps dans la lutte contre les infections virales et bactériennes. Il faut dire que les maladies nutritionnelles affaiblissent les forces de travail des gens en âge de travailler et retardent la croissancedes enfants. Dans le but d'aider les gens à avoir de quoi à manger surtout au moment de la disette qui suit les périodes sur les exploitations agricoles, plusieurs techniques de conservations des denrées agricoles en particulier le Moringa ont été vues et appliquées durant cet atelier. 
Cette activité mérite d'être reproduite pour tant d'autres denrées agricoles car, il a été obligé de travailler sur le moringa uniquement par contrainte de budget.  

4- Atelier de dissémination des activités du projet.
Dans cet atelier les organisations ont été considérés comme les principaux canaux de sensibilisation de la population face aux dangers que représente la COVID-19 en Haïti. Des représentant de plusieurs Organisations Communautaires de Base (OCB) ont été invités à cet atelier de dissémination. Ils avaient comme consignes de sensibiliser les membres des structures respectives et la population mitoyenne sur les maladies virales (cas de COVID-19), bactériennes et la gestion de l'environnement immédiat. Pendant ce moment de réflexion des notions sur la gestion démocratique au sein des organisations et associations ont été vues avec beaucoup d'enthousiasme.  

" />" "" /> "" />

Autres articles

Retour en haut de page